Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Interview d’une famille béninoise et d'un belge

          Suite à nos démarches pour découvrir le pays dans lequel nous allons, nous avons eu la chance de rencontrer une famille béninoise venue vivre en Belgique ainsi qu’un militaire belge parti en mission au Bénin. Nous leur avons posé des questions afin de mettre en parallèle leurs deux expériences.

    Lire la suite

  • L'éducation traditionnelle en Afrique

          L’éducation traditionnelle, c’est l’éducation qui est fondée sur les traditions africaines. Elle est transmise de générations en générations et, depuis la colonisation, elle s’effectue en parallèle avec l’éducation « moderne », sans pour autant s’opposer à celle-ci.

         Il existe plusieurs moyens pour éduquer : une éducation collective où les enfants se définissent en fonction de leur groupe social et y font leur apprentissage, une éducation basée sur la concrétisation et la participation active des enfants aux différentes activités, une éducation orale avec l’absence de l’écriture, etc.

         On trouve aussi de la diversification dans leurs techniques d’éducation comme les contes, les légendes, les devinettes, les proverbes, les jeux ou encore les rites d’initiation qui sont des séries d’épreuves marquant le passage de l’adolescence à la vie adulte. Ils suscitent également la peur chez les enfants en inventant des personnages mystérieux et ce, afin de faire respecter les règles et les lois. En cas de désobéissance, ils privilégient les reproches aux sanctions corporelles.

         Le système d’éducation est divisé en trois grandes parties :

    1. La période où les enfants vivent avec leur mère et où l’éducation est plus transmise par ce qu’ils sont que par ce qu’ils font.
    2. A partir de l’âge de 7 ans, les enfants commencent à être grondés pour ce qu’ils font mal, ils sont récompensés pour ce qu’ils font bien et les mères sont de moins en moins soumises à leurs envies. De plus, la différence des sexes se marque de plus en plus, les garçons sont avec leur père et les filles avec leurs mères.
    3. Vers 15 ans, les adolescents sont initiés afin de connaître et de comprendre la vie adulte et de devenir autonomes et responsables. 

         L’éducation traditionnelle africaine n’a donc pas un sens négatif, comme on le pense souvent. C’est simplement un système d’éducation différent du nôtre, certes, mais qui vise le même but : apprendre la vie aux enfants afin qu’ils deviennent des adultes responsables.

    Elena, Tiphaine et Elise

     

    Source : http://afrikhepri.org/leducation-traditionnelle-en-afrique-et-ses-valeurs-fondamentales/