Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Institut Saint-Roch Theux

  • Deuxième formation

    C'était il y a déjà quelques temps, mais on est un peu nostalgiques ;)

    Lire la suite

  • Le sport au Bénin

    Une grande partie des équipes de sport béninoises s'appellent les écureuils, ce surnom vient de l'héraldique, c'est symbole de prévoyance, d'agilité, de vivacité et d'indépendance.

    Le football est le sport le plus populaire au Bénin. Créée en 1962, la Fédération béninoise de football est membre de la FIFA et de la CAF. De nombreux joueurs béninois sont recrutés à l'échelon international.

    Le handball : l'équipe nationale féminine cadette a atteint la final cette année 2017 ce qui promet un bon avenir pour le handball béninois 

    L'athlétisme est également très apprécié même s'il n'y a qu'une athlète pro, c'est Noëlie Yarigo qui a atteint les demi-finales du 800m au Jo de rio de Janeiro

    Les Béninois sont aussi très doués pour la pétanque, ils se qualifient régulièrement pour des compétitions internationales. Ils ont même déjà  été deuxième au classement mondial

    Au Bénin, Le Roller sport aussi s'illustre parmi les disciplines sportives pratiquées. Le pays accueille le prochain championnat ouest-africain de cette discipline. Occasion pour les jeunes patineurs béninois de faire valoir leurs talents à l'échelle internationale

    Outre ces sports importés à  l'origine par la colonisation, des activités plus traditionnelles sont également pratiquées, telles que la lutte ou le sharro, c'est une sorte d'affrontement viril à l'aide de longs bâtons, auquel se livrent les combattants.

    Simon Delrez, Simon Deflandre & Pierre Dernier

     

     

    Sources:

    http://bjfoot.com/2010/03/21/origine-du-surnom-ecureuils/

    http://www.footballdatabase.eu/football.club.benin..617..fr.html

    https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9nin#Sport

    https://fr.wikipedia.org/wiki/No%C3%A9lie_Yarigo

  • Et si on revenait en arrière ?

    Pour rédiger cet article, nous avons interrogés plusieurs anciens participants au projet Move sur le ressenti envers le projet et leur voyage en Afrique.

    Voici une synthèse des témoignages de Marine Remacle, Élodie Raty, Pauline Brian, Céline Denooz, Chloé Assaf et Maverick Breuer. Merci à eux pour leur partage !

    Bonne lecture !

    1) Quelle ont été vos motivations pour participer à un tel projet ?
    Les choses qui les ont le plus motivés sont le fait de découvrir un nouveau pays une nouvelle culture et de réaliser un rêve presque inaccessible. C’est l'expérience humaine qui les a appelés.

    2) Quel a été votre sentiment lors de la confirmation de votre participation ?
    La plupart des participants étaient excités, impatients et soulagés malgré le stress et les craintes qui surviendraient pour la suite

    3) Qu'avez-vous pensez des formations ?
    Les formations étaient bénéfiques et indispensables à la préparation du voyage. Celles-ci nous ont aussi permis de créer des liens, malgré la répétition et, parfois, la longueur des formations.

    4) De quoi aviez-vous le plus peur avant le départ?
    Les craintes étaient partagées : certains avaient peur de ne pas se sentir à leur place ou de la nourriture tandis que d'autres avaient peur de prendre l'avion.

    5) Ces peurs se sont-elles avérées juste ?
    Tous les anciens sont catégoriques sur le fait que ces craintes n'étaient pas nécessaires et infondées !

    6) Dans quel état d'esprit étiez-vous en posant vos pieds sur le continent africain?
    Arrivés en Afrique, les anciens élèves étaient impatients, curieux mais aussi stressé, de ne pas trouver leur place.

    7) Qu'est-ce qui vous a manqué le plus là-bas?
    Aucun des anciens n’a ressenti de manque matériel. Ce qui leur a le plus manqué était les amis et la famille.

    8) Votre mode de vie et votre état d'esprit ont-ils changé depuis votre retour ?
    Chacun ressent le changement différemment mais ils ont tous grandis après cette aventure. Leur façon de voir la vie a changé… mais la routine occidentale reprend vite sa place.

    9) Quel est l'événement qui vous aura le plus marqué?
    Au niveau des événements marquants, ils sont divergents : certains se souviendront toujours de la visite d'une école et d'autres de la commémoration du génocide au Rwanda. Au Bénin, les rizières ont aussi marqué certains élèves.

    10) À l'heure d'aujourd'hui, si on vous donnait l'occasion de revivre une aventure pareille la recommenceriez-vous ?
    À l'unanimité OUI et mille fois OUI !!!

    Audine Brian et Nina Ré